Méthode d’écriture automatique et dangers potentiels

Méthode écriture automatiqueLe fait de laisser son bras être guidé par des entités n’est pas une action anodine. C’est pourtant cela l’écriture automatique, c’est se laisser posséder pour que quelqu’un écrive quelque-chose à l’aide de notre main.
Il est vrai que si vous lisez ces lignes c’est que vous avez envie de pratiquer alors il est préférable de le faire dans de bonnes conditions et d’aller droit au but.
Mais il est de notre devoir de dire que les médiums et professionnels du paranormal sont d’accord qu’il y a peut-être un danger avec cette méthode.

Les dangers potentiels de l’écriture

Nous savons que ce n’est pas nous qui écrivons ou dessinons mais des morts. Vous imaginez? Un mort peut prendre le contrôle de votre main et dessiner ou écrire quelque chose!
Ce n’est pas rien car il est clair que si cela existe alors c’est aussi fascinant qu’effrayant.

Le risque est tout simplement de rester possédée par un esprit malin.

Quand on tente d’entrer en communication avec les esprits on prend fatalement un risque, c’est comme avec le ouija. On laisse non seulement entrer des inconnus chez soi mais en plus on ne connaît pas leurs pouvoirs. Car c’est vrai, la plupart du temps on appelle des ancêtres, voire des célébrités mais on ne sait jamais vraiment qui répondra. Certaines disent avoir discuté avec Victor Hugo, grand adepte de spiritisme, ou avec Coluche.
Mais si c’est Adolf Hitler qui prend le contrôle de votre main? Ou Charles Manson, le tueur américain? Ou même pire, un démon puissant? Que faire alors? Voilà la question et elle est incontournable. Car on peut appeler qui ont veut, ou laisser les esprits venir, mais on ne peut pas contrôler qui viendra.

On ne peut pas fermer la porte à un esprit maléfique.

C’est le danger de la médiumnité, on ne peut pas tout maîtriser parfaitement, vous voilà prévenue.

Méthode d’écriture automatique

Premier temps

Puisque vous avez décidé de prendre le risque, commençons par quelques conseils pour le réduire au maximum.
D’abord il faut vous munir de sel, car il sera utile pour éloigner les esprits malins mais surtout en fin de séance, pour “nettoyer” le lieu. En effet, l’esprit peut sortir de vous mais rester dans la pièce.
D’où le second conseils qui est de laisser une fenêtre entre-ouverte pendant la séance pour d’aérer en fin de séance pour que l’esprit puisse partir facilement. C’est à notre sens un peu dénué d’intérêt quand on sait que les esprits traversent les murs…

Par contre, le sel et l’encens sont reconnus pour faire fuir les esprits.

Sinon, à par un exorciste, il n’y a pas vraiment de moyen de faire partir une entité qui voudrait rester ce qui montre la faible puissance des ingrédients répulsifs d’esprits malins…

Maintenant que vous avez du sel et de l’encens, asseyez-vous à une table ou dans un fauteuil avec un papier et un crayon feutre ou de bois. Les stylos sont parfois difficiles à employer pour cet exercice.
Si vous choisissez le fauteuil, ce qui est le plus intelligent, pensez à utiliser un sous-main sur lequel vous appuyer.

Second temps du processus

Maintenant que vous êtes dans votre fauteuil avec votre sel et votre encens à portée de main, vous pouvez vous détendre. Il faut entrer en méditation, et faire le vide dans sa tête de tout ce qui pourrait venir empêcher la séance. Donc si vous avez les enfants autour, si vous êtes préoccupée par vos affaires de cœur ou si vous êtes stressée par le travail, il ne faut pas y penser ou remettre votre séance à plus tard car au mieux rien ne se passera.

Détendez-vous car si vous êtes trop crispée, l’esprit ne pourra sans-doute pas contrôler votre bras.

Ensuite laissez-vous faire. Mais attention car cela peu prendre du temps avant que l’esprit ne commence à vous faire bouger. On ne sait pas bien pourquoi mais il n’est pas possible de savoir combien de temps il faudra pour entrer en communication, c’est en effet toujours variable.

Vous pouvez parler à l’entité et lui demander de venir. Il faut se montrer respectueuse et il est possible de lui demander son nom ou d’appeler un esprit en particulier. Cependant sachez que la plupart du temps, si le défunt doit se manifester, il le fera sans même si vous ne parlez pas.

Si votre main commence à bouger, pas de panique, laissez-vous faire. Après-tout c’est pour cela que vous êtes là! Vous pouvez lui poser des questions mais il est généralement conseillé de laisser l’esprit dessiner ou écrire ce qu’il veut. Il arrive, qu’il écrive dans une autre langue, là encore pas de panique, c’est rare mais ce n’est pas une mystérieuse formule magique, juste une autre langue. Encore une fois, c’est rare.

Troisième étape

Une fois la séance terminée, remerciez le mort et il est temps d’allumer l’encens et de saupoudrer le sel un peu partout histoire d’être certaines que l’esprit est bien parti.
Vous pouvez maintenant lire le message. Il arrive qu’il soit illisible ce qui est frustrant mais si déjà la séance à fonctionné c’est un grand pas dans votre quête.

Critique de l’écriture automatique

Que peut-on dire d’une pratique comme celle-ci? Car il est vrai qu’elle est plutôt troublante. D’abord nous ne devons pas vous cacher que nous avons essayé le spiritisme et l’écriture automatique sans succès. Peut-être ne sommes nous pas prédisposer à cela.
A moins qu’il n’y ait une autre raison. Il est en effet fort probable que l’écriture automatique ne soit en réalité que de l’auto-persuasion. Oui, le plus probable est que les voyants ne soient en réalité qu’en rapport avec eux-mêmes. Ce qui est très possible et nous allons le démontrer tout de suite:

Avez-vous déjà vu un seuil mystère historique résolu par ce biais?

On se pose des questions sur l’histoire, sur des mystères de l’humanité, des découvertes, bref, des tas de choses qui pourraient trouver des réponses auprès des gens qui ont vécus les événements, fait des découvertes ou qui connaissent tout simplement l’au-delà puisqu’ils s’y trouvent. Hors, on n’a jamais trouvé aucune véritable explication à ce sujet. Jamais. On a beau chercher, on ne trouve pas. Quand au dessins, difficile de faire revenir Van Gogh dans un corps, même consentant.

Donc nous vous avons décrit une méthode d’écriture automatique. Nous arrivons à la conclusion qu’elle n’est pas dangereuse car elle ne fonctionne malheureusement pas. C’est donc à titre tout à fait indicatif que nous informons le lecteur, et c’est en toute transparence que vous indiquons que le risque est aussi mince que les espérances. Alors si on vous parle de voyance ou de communication avec vos proches défunts par ce biais, faites attention!