Le Yi-King

Le yi-king est aujourd’hui une méthode de voyance très connue. Elle est bien-sûr pratiquée en Chine et elle s’en étendue à une bonne partie du monde, à commencer par les États-Unis où elle se nomme I-Ching. En Europe, il est là et bien là et c’est dans certains cas une très bonne méthode, car elle dépend bien-sûr de ceux qui la pratiquent. La rencontre avec la culture chinoise peut se faire au travers de ses anciennes pratiques spirituelles toujours aussi actuelles.

Pour un tirage du Yi king vous pouvez cliquer sur ce bouton

Yi King ou Yi Jing

La traduction du chinois vers le français est une bonne manière de commencer à parler de cette pratique ancienne et intéressante. En effet, Yi Jing se définit par “Classique des Changements” que l’on connaît mieux sous l’appellation de livre des changements.
Ce qui le caractérise avant-tout c’est de ne pas être une religion, ni un art divinatoire en premier lieu mais une croyance globale touchant presque à la philosophie.
C’est typique des croyances asiatiques qui ne parle pas du monde juste en terme de bien et de mal, de péché et de bonnes actions mais comme d’un système complexe dans lequel tout change et dans lequel tout est lié. Ainsi, on comprend mieux l’importance de la pratique dans la société et on comprend mieux pourquoi elle est parvenue jusqu’à nous.

voyance avec les hexagrammes chinois

La pensée Yi King nous vient presque de la nuit des temps puisqu’elle date de plus de 1000ans avant Jésus-Christ. Elle est en contradiction avec notre manière de voir très judéo-chrétienne des choses. Alors que nous voyons les choses au travers de la promesse de l’enfer ou du paradis, de la morale et du manichéisme, la pensée chinoise, elle, voit notre existence comme une suite de changements, comme une rivière qui suit son cours.
Certains objecterons que la vision chinoise se base sur le Yin et le Yang, donc une vision binaire des choses, mais elle voit les oppositions comme des compléments qui forment un tout. Le Yin et le Yang forment un système qui est claire dans ses bases et qui se complexifie pour aboutir à un système de pensé plus complexe. Car c’est bien d’une forme de pensée don nous parlons ici. Sous l’ère Tsin c’est bien la philosophie qui s’est développée pas la religion. La pensé était alors encouragée, les mathématiques, les sciences, un peu comme dans l’antiquité grecque avec laquelle il est intéressant de faire le parallèle. Avec des milliers de kilomètres d’intervalles, on peut noter que trois grandes civilisations se sont développées autour des mathématiques. La Grèce, le monde Arabe et la Chine. On voit très bien cependant que ces continents sont reliés ce qui permet des échanges entre civilisations.

Le livre des transformations est donc le texte fondateur de ce courant qui est devenu alors un des plus importants qui puisse être en Chine.
Il faut dire qu’il n’est pas une manière de faire avancer en utilisant le système de la carotte et du bâton mais il est un système qui fait avancer en aidant à la réflexion personnelle. Par la suite, naîtra de lui un système de divination qu’est le Yi King et qui se base sur l’interprétation des hexagrammes.

Les hexagrammes dans le Yi-king

Ils sont la base de la voyance. Là encore ils ne sont pas un prétexte à la religion mais ils forment un support divinatoire pouvant amener à réfléchir. Toujours dans cette veine philosophico-spirituelle, elle permet d’entrevoir le futur tout en permettant d’avancer.

Car c’est cet aspect guidance spirituelle qui est important avec le Yi King.

Bien-sûr, il ne va pas apporter toutes les réponses en les jetant dans nos mains comme un oiseau nourrit ses petits mais il est vrai qu’il fait réfléchir.
Et c’est ce qui manque dans notre société, c’est le fait de trouver des outils de réflexion. Aujourd’hui on recherche des voyantes, des guides qui nous disent quoi et comment penser. On se nourrit d’une nourriture ultra-transformée, prête à être avalée sans même avoir à mâcher, ou presque pas. C’est là le monde dans lequel nous vivons. Aussi, pourvoir utiliser un système qui date d’avant les réseaux sociaux et qui date d’un moment où l’humain avait envie de découvrir des choses et de penser par lui-même est du coup très intéressant.

Interpréter les hexagrammes

On ne va donc pas faire comme dans le tarot de Marseille. C’est-à-dire qu’on ne va pas regarder un dessin, une couleur, un nombre et voir ce que cela nous inspire. Non, ici, ce que l’on obtient se sont des pensées, des phrases qui nous font réfléchir. Un hexagramme est composé de traits qui nous parlent concrètement d’abandon, de danger, de plaisir… Tout cela est très court, on va droit au but et c’est justement pour ça que c’est bien.

La signification des hexagrammes est donc facile à trouver et ne souffre d’aucune ambiguïté. Ses messages sont clairs et il ne faut pas se couper les cheveux en quatre pour connaître son avenir et avoir une certaine idée de l’avenir. Le fait de comprendre l’avenir est une chose aussi importante que de le prédire. Il faut donc prendre le temps de penser et de se guider soi-même, c’est très important.

Il ne faut pas oublié que nous sommes avant tout liés à la Terre. L’astrologie va presque déjà trop loin en allant chercher dans les astres des réponses qui nous concernent tout de suite. C’est le problème de bon nombre de voyantes aussi, elles ont l’art de tout compliquer. Mais ce n’est pas cela avec le Yi King car les hexagrammes symbolisent la Terre, le Feu, les éléments.
Ils symbolisent aussi la jeunesse ou la vieillesse, la création ou l’immobilisme, c’est vraiment la vie sous tous ses aspects qui est traitée dans le Yi-King.

C’est un oracle. Donc il est possible de pratiquer la voyance avec lui à la manière des runes. Il nous donnera des réponses sur tous les sujets et surtout il nous permettra de reprendre un peu le contrôle de notre vie et de notre libre-arbitre.

Peut-on répondre aux questions d’ordre amoureux?

Oui, bien-sûr, c’est là cependant qu’il faut faire le seul effort d’interprétation de cette voyance car les sentiments ou la grossesse ne sont pas des sujets abordés directement par le yi king qui se veut plus spirituel et général.

Mais il est possible de lire l’avenir amoureux et avec une plus grande précision qu’avec la plupart des autres supports. Il est en effet bien supérieur à la numérologie et il est bien plus fort que bien des voyantes. En effet, lui il nous dit ce que l’on doit entendre et non pas ce que l’on veut entendre.
Et puis cette philosophie qui est derrière les cartes est très intéressante et nous permet aussi de comprendre l’autre, de comprendre nos propres attentes. en formant un tout qui nous permet d’avancer par nous-mêmes.

Et puis les questions d’amour sont précisément abordées dans malikafutur alors on adapte aussi les interprétations des supports en fonction des attentes sentimentales du lecteur. La signification des hexagrammes n’est pas changée, c’est l’interprétation d’origine qui est gardée mais un petit mot sur l’amour est ajouté car nous savons que c’est un sujet qui tient à cœur à la plupart de nos lecteurs.