Yi King gratuit de l’amour et général

Le  Yi King est une très bonne forme de voyance car elle a le mérite d’être claire et nette. Aussi, si vous ne vous sentez pas prête à lire votre réponse alors il est préférable de passer à une autre forme de voyance. Car le Yi King vous dit la vérité brute et vous offre une guidance spirituelle qui va aussi doit au but.
Si vous vous sentez le courage de continuer alors sachez que c’est gratuit et que c’est anonyme.

 

Votre tirage du Yi King de l’amour et guidance spirituelle

 

Vous vous apprêtez à consulter le Yi King, êtes vous prête et concentrée?

Ecrivez votre question question, c'est anonyme:



Signification des hexagrammes générale et sentimentale

Le Yi King est le résultat de la superposition hexagrammes inférieurs sur lesquels reposent les hexagrammes supérieurs. Tous représentent un des 4 éléments auxquels on ajoute la brume, le vent, le tonnerre et la montagne.

1/ Qiàn est le premier de tous les hexagrammes, il symbolise tout naturellement la création.
C’est donc la formation d’un couple, d’une famille qui est évoqué ici. Si votre question concerne l’argent et les affaires, c’est aussi une bonne nouvelle qui suggère que si vous avez envie de construire ou si vous construisez quelque-chose, alors vos efforts seront récompensés.

2/ Kūn, la réception. C’est vraiment l’hexagramme parfait pour annoncer un heureux événement. La vie est le signe majeur de ce signe, il est donc un très bon message pour celles qui veulent un bébé.

3/ Chun est un mauvais présage. Il se traduit littéralement par “difficulté initiale”. C’est-à-dire que votre prochain projet va commencer par des problèmes.
Si c’est le début d’une relation, il se peut que l’un de vous soit loin, ou en procédure de divorce, c’est-à-dire que vous commencez avec un handicap. A vous de le mesurer et de voir si vous pourrez le dépasser ou pas.

4/ Méng, c’est le bonheur, l’insouciance des enfants. Non, cet hexagramme n’annonce pas une naissance, il annonce un période de joie, une période sans problème à ne se préoccuper de rien. Dans les autres domaines que l’amour, c’est aussi un bonne nouvelle car il montre une absence de problèmes d’argent ou de santé.

5/ Xū se traduit par l’attente. Vous allez continuer à attendre. Non, il n’y a pas de miracle, vous ne pouvez pas faire avancer le temps plus vite. Vous pourrez être intéressée par un homme ou par une affaire, vous pourrez avoir envie de faire un bébé mais dans tous les cas ce ne sera pas le moment.

6/ Sòng est un mauvais signal. Il signifie le conflit.

7/ Shī ne signifie pas la guerre à proprement parler mais il signifie “armée”. Nous connaissons tous le proverbe “si tu veux la paix, prépare la guerre”. Ainsi, on ne prédit pas une bataille ou une guerre mais la préparation de celle-ci. C’est en constituant vos forces et en vous préparant au conflit que vous allez l’éviter.
En d’autres termes, affirmez-vous, faites preuve de fermeté et vous éviterez un conflit long et coûteux.

8/ bǐ, oui,  nous parlons d’une union et beaucoup y verrons l’union amoureuse. Mais il faut bien recadrer les choses: cet hexagramme est avant tout annonciateur de partenariat sur le plan financier. Donc seulement si votre question concerne l’amour alors vous pouvez vous réjouir mais si ce n’est pas le cas alors vous allez connaître la réussite par l’association. C’est vraiment l’idée qu’on ne peut pas aboutir seul.

9/ xiǎo chù est assez mystérieux puisqu’il signifie pouvoir approvisionner le petit. En réalité c’est très simple, il vous enseigne de commencer petit, avec l’ambition de grandir si vous le souhaitez, mais n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre et tout se passera bien.

10/ lǚ vous prédit un mouvement. C’est dans le mouvement que vos souhaits vont se réaliser. On ne peut pas réussir dans ce cas en restant chez soi dans son canapé. Dire cela peut passer pour vouloir enfoncer des portes ouvertes mais, franchement, combien de gens suivent vraiment cette idée? C’est plus rare qu’on le pense car l’être humain est naturellement fainéant. A vous de faire mentir cet affirmation et de vous mettre en marche.
Et puis le mouvement c’est aussi le voyage, le déplacement ce qui est toujours une expérience.

11/ tài symbolise la paix. Si vous êtes en conflit avec quelqu’un ou si vous avez des doutes sur la tournure que les événements peuvent prendre alors sachez que vous allez trouver un terrain d’entente.

12/ pǐ c’est la stagnation. Ne rien faire c’est parfois bon pour se reposer mais il ne faut pas en abuser et surtout ne pas en faire une stratégie de vie. Il faut faire attention car en restant dans son coin, sans bouger, on peut ruminer, on peut laisser les autres nous passer devant et surtout, par définition, ça ne mène nulle part. Le Yi King est clair sur ce point comme dans tous les autres: Vous n’allez pas réussir votre vie amoureuse ou à gagner contre la maladie ou quoi que ce soit d’autre sans vous battre.

13/ tóng rén est un des hexagrammes les plus difficiles à interpréter. Il signifie “la communauté avec les hommes”. On ne peut pas interpréter cela comme le fait de vivre en communauté avec un homme, donc comme le fait de faire une rencontre amoureuse qui débouche sur un couple.
Ici ce qui est suggéré c’est la vie en groupe et donc le travail en équipe. En d’autres termes, vous n’arriverez pas à réaliser vos rêves si vous ne jouez pas en équipe.

14/ dà yǒu ou “le grand avoir” est un hexagramme qui annonce de grandes réussites. C’est la meilleure période pour entreprendre de grands projets, un grand voyage ou une grande relation.
Mais il faut aller de l’avant, il faut bouger, toutes les conditions sont réunies alors si vous ne faites rien, ne venez pas vous plaindre.

15/ qiān la modestie est la meilleure des attitudes à adopter dans bien des cas. Ici, c’est plus que jamais vrai. Aussi, si vous convoitez un homme ou si vous voulez séduire, faites preuve de modestie car les orgueilleux ne vont pas aller loin.

16/ yù avec de la confiance en soi et un sourire on bouge des montagnes. Vous déborderez de vie, de projets et c’est un des ingrédients majeurs du bonheur alors allez-y profitez-en! Et si vous êtes en train de vous dire que ce n’est pas du tout ce que vous vivez alors vous savez ce qui vous reste à faire!

17/ suí.  Se traduisant par “la suite” il nous interpelle sur l’après. Que se passera-t-il après? Il faut y penser tout de suite et s’y préparer si vous ne voulez pas être prise au dépourvu ou si vous ne voulez pas passer à côté d’une belle histoire ou bien rater une opportunité. Mais surtout préparer la suite c’est réussir dans notre entreprise. C’est un passage réussi qui ne le sera que si on le prépare aujourd’hui.

18/ gǔ. Une période de réflexion sur ce qui ne va pas est nécessaire. Il serait important de s’arrêter et de prendre le temps de voir ce qui ne va pas. Au lieu d’appliquer la pratique de la fuite en avant, mieux vaut regarder la vérité en face.

19/ lín. Une personne, un événement fort est en route. Attention: ce n’est pas un bébé! C’est un personnage fort ou un phénomène fort. Un bébé c’est important dans une vie mais ce n’est pas un être fort, c’est un être faible qu’il faut protéger donc ce n’est pas de cela dont nous parlons.

20/ guān représente la contemplation. Alors que tout le monde passe son temps à courir, sur les écrans, à faire des choses inutiles, vous aurez envie de vous arrêter pour regarder le monde. Peut-être que vous allez partir en randonnée, peut-être que vous allez vous retirer un moment seule, ce qui comptera ce sera d’avoir le temps de prendre le temps de regarder ce qui est beau.

21/ shì kè représente l’envie de foncer, de manger, de faire l’amour en un mot de vivre! Ce qui se placera sur votre chemin va vole en éclat.

22/ est une image de la grâce. Vous avez envie ou vous allez vivre des moments d’une rare beauté. Vous avez un besoin de beauté, de moments de grâce qui vous font vous sentir vivante en produisant une grande émotion.

23/ Bō c’est une fin par éclatement, éparpillement. En amour c’est donc la rupture amoureuse, c’est le fait de prendre des chemins différents.
En ce qui concerne la fin d’une histoire ou d’un travail, d’un cycle, alors c’est pareil, tout va partir en morceaux et prendre une fin par l’explosion. Mauvaise nouvelle, à moins que chacun choisisse de suivre sa voie.

24/ Fù. Ici, nous sommes dans une situation spéciale qui annonce un retour. Alors le retour est-il un retour en arrière ou est-ce un retour à la normale? Il est intéressant de faire un nouveau tirage pour en savoir plus. Mais il vous appartient aussi de savoir si vous souhaitez un retour de quelqu’un, d’un amour, d’une situation ou si vous souhaitez le retour de quelqu’un ou d’un temps révolu. Le Yi King vous invite une fois de plus à penser.

25/ Wú wàng. Une fois de plus, l’innocence c’est le fait de ne pas être coupable, c’est de faire preuve de sincérité. Trop de femmes qui veulent un enfant à tout prix voient dans cet hexagramme du Yi King un bébé. Non, c’est faut. C’est le fait d’avoir une certaine approche naïve des choses, de ne pas avoir de mauvaises intentions. L’innocence c’est penser que tout n’est pas si noir et au fond toucher le bonheur de son petit doigt.

26/ Dà chù  que l’on traduit par le pouvoir de l’apprivoisement du grand est un symbole de force et de capacité à résister à la pression. Cette capacité à dompter un lion vous donnera l’opportunité de réussir dans doutes vos entreprises. Si au contraire vous connaissez l’échec alors vous savez ce qu’il vous manque pour réussir. C’est un autre des hexagrammes qui nous fait réfléchir et prendre conscience de certaines choses, y compris de points que l’on préfère éviter.

27/ Yí est un symbole humain. Il nous parle de nos lèvres. Certains y voient une partie sensuelle de notre anatomie, d’autres le rapport à la nourriture.
Ici, on est en rapport avec le fait de manger, d’utiliser sa bouche pour mastiquer mais aussi pour parler. Certains en effet nous disent que cet signe sort quand on a envie de s’exprimer, de délivrer un message. On peut donc imaginer qu’un diner en tête à tête aura lieu, on peut imaginer une période d’abondance de nourriture et de plaisirs. Une bonne nouvelle en soi.

28/ Dà guò annonce dans le cadre de la voyance que quelque-chose de grand va se produire. Ou alors vous allez réussir à faire quelque-chose qui vous aura demander un véritable dépassement de vous-même. Il est vrai qu’il faut voir grand quand on veut réussir à se dépasser. Il ne faut pas avoir peur, les hauts sommets sont aussi accessibles que les petits, il faut juste prendre plus de temps pour les gravir.

29/ Kǎn représente l’insondable. Donc nous sommes en présence d’une personne qui ne veut pas dévoiler ses intentions ou d’une entreprise incertaine. Il n’est pas dit que cela aboutisse à une perte ou des problèmes mais il est préférable de mener notre petite enquête avant tout.

30/ Lí se traduit littéralement par “le feu”. Le feu c’est à la fois une source de promesse et une source de danger. C’est le promesse d’une relation torride, de la chaleur d’un foyer mais c’est aussi le danger de se brûler si on s’en approche trop. Tant qu’on le maîtrise, ça va mais ensuite? Aussi, il faut faire attention car parfois on pense maîtriser la situation mais il s’en faut de peu pour qu’elle nous échappe. Mieux vaut donc éviter de jouer avec le feu. Pour ce qui est de la relation torride, de l’amour fou, alors entretenez la flamme tant que cela ne fait de mal à personne…

31/ Xián représente parfois la vie à deux. C’est même parfois un symbole de demande en mariage. C’est donc une bonne nouvelle pour les couples mais c’est aussi l’évocation de l’embauche pour celles et ceux que cela concerne. Alors c’est le moment de songer à l’avenir en pensant 2 et non plus 1.

32/ Héng est un symbole de féminité et de durabilité. La réponse à votre question est que ce qui va se passer ne se fera pas dans l’urgence. Cela prendra du temps ou cela va durer longtemps. Si c’est une relation amoureuse alors tant mieux, si c’est un travail stable, tant mieux aussi mais si c’est un conflit, malheureusement ce sera pareil, il ne sera pas résolu rapidement.

33/ Dùn représente la retraite le repos après une longue période de travail. Mais la retraite c’est aussi le fait de se retirer d’une bataille. C’est partir tant qu’il en est encore temps. Ici la réponse dépend vraiment de votre question mais prenez le temps de réfléchir tout de même non pas au bien fondé de votre action mais à la possibilité de son succès.

34/ Dà zhuàng si vous pensez que vous êtes en position de force alors rien ni personne ne pourra s’opposer à vous. Par contre, si vous pensez que vous pouvez battre un homme fort ou une institution alors méfiez-vous. Il se peut que sa force arrive à vous terrasser.

35/ Jìn c’est aller de l’avant, c’est progresser. L’avenir réserve une avancée et non un recul.

36/ Míng yí est l’ombre qui vient cacher la lumière. Dans ce cas on parle de obscurantisme de courants de pensée, de personnes qui ne comprennent rien et qui ne font que le mal ou alors d’une période sombre. Dans la vie il y a la nuit et le jour, elle représente une succession de cycles et c’est ici nous parlons d’un cycle négatif.

37/ Jiā rén représente la famille. La famille est le point de repère de nos vies, le foyer. Si vous avez le malheur d’être issue d’une famille stupide de laquelle il ne ressort que de la méchanceté alors vous avez sans doute envie de construire celle de vos rêves. C’est peut-être le bon moment de s’y atteler?

38/ Kuí deux points de vue s’opposent. Cela ne va pas obligatoirement déboucher sur un conflit mais il y a une différence de vision des choses. Parfois on peut vivre avec, parfois, il vaut mieux partir vivre sa vie.

39/ Jiǎn il ne faudra pas s’attendre à parcourir une route sans encombre. Au contraire, il va falloir surmonter un obstacle ou des obstacles.

40/ Xiè signifie la libération. Ce qui est exprimé ici c’est l’idée qu’après une longue période d’enfermement et de difficultés alors ce sera le bout du tunnel. Pour les femmes enceintes c’est aussi bien sûr une bonne nouvelle car la délivrance signifie la naissance proche de l’enfant.

41/ Sǔn est la diminution. Dans ce cas il est plus que jamais important de bien formuler sa question car le quarante et unième hexagramme est neutre. Contrairement à ce que l’on peut penser, il n’est pas négatif. La diminution peut être la diminution d’intensité d’un amour mais c’est peut-être aussi la diminution du niveau d’un mal et dans ce cas c’est une bonne nouvelle. C’est vraiment l’ambivalence qui est importante ici.

42/ Yì Comme l’hexagramme 41, nous sommes ici en présence d’un message neutre. Car ici la définition de ce yi king est “augmentation”. Mais il faut savoir de quoi on parle? D’argent sur son compte en banque ou du nombre de conflits dans le couple? En tout cas, le terme désigne une hausse.

43/ Guài est la réussite d’une longue entreprise. Après avoir passé du temps à ramer, vous allez voir une lueur apparaître. Vous allez connaitre mieux une personne, connaitre un secret.

44/ Gòu vous annonce une rencontre.

45/ Cuì représente le rassemblement de personnes mais il peut aussi être le point de vue commun. Se rassembler ce n’est pas uniquement faire la fête c’est aussi se mettre d’accord sur un projet ou une idée.

46/ Shēng représente le fait de remonter à la surface, de monter. C’est donc une bonne nouvelle quand on traverse une mauvaise passe c’est aussi une bonne nouvelle quand on se sent démotivée, quand on est prête à lâcher la rampe. Il ne faut pas, le bout du tunnel n’est pas si loin.

47/ Kùn. Mauvaise nouvelle et manque d’énergie. Mauvais moment pour se battre car la forme n’est pas au rendez-vous, pas d’envie, pas le moral. C’est ce qui arrive quand on se dit qu’on en a marre.

48/ Jǐng représente le puits. C’est le fait de partir à la recherche de ce qui est source de vie, source de connaissance aussi. Ce n’est pas à la surface que ça se trouve mais en profondeur. Il va falloir faire l’effort d’aller chercher la vérité ou la nourriture là où elle se trouve. La leçon de vie est claire, on ne peut pas gagner sans rien faire, il faut s’atteler à faire les choses.

49/ Gé c’est la révolution. La révolution c’est un tour complet donc à la fin on fait beaucoup de chemin pour revenir à son point de départ. Ce qui compte c’est donc le chemin car il faut que celui-ci apporte quelque-chose, de la sagesse pour qu’il n’est pas servit à rien.

50/ Dǐng représente le chaudron donc le fait de se nourrir après avoir attendu. C’est bien-sûr une image qui représente la nourriture de l’esprit, le fait de prendre le temps d’apprendre à connaître quelqu’un avant de le laisser entrer dans notre vie.

51/ Zhèn. Vous allez être frappée mais vous allez résister. Vous ne pourrez pas rester de marbre ou il ne sera pas possible à l’objet de rester immobile mais il ne sera pas démolie ou vous ne serez pas brisée par ce qui va se produire.

52/ Gèn est une montagne. C’est immobile, c’est haut mais ce n’est pas infranchissable. Ce n’est donc pas une mauvaise nouvelle, il faut prendre son temps, élaborer une stratégie, se préparer et se lancer à l’assaut du problème en se disant qu’il ne changera pas mais qu’il peut être vaincu.

53/ Jiàn des projets se développent, une histoire prend forme. Que ce soit en amour ou dans un autre domaine, ça avance.

54/ Guī mèi représente la femme épousée. Donc c’est une excellente nouvelle pour tout ce qui concerne l’union entre un homme et une femme, le mariage bien-sûr et puis il y a le fait d’épouser une cause, de prendre part à quelque-chose. Donc mariage d’amour ou entrée en spiritualité ou affaire, vous savez ce que réserve l’avenir.

55/ Fēng c’est l’abondance alors que peut-on ajouter de plus? C’est une très bonne nouvelle, on ne manquera de rien!

56/ Lǚ représente le voyageur. Là attention. Dans le cadre d’une relation nouvelle, c’est la rencontre avec un homme qui bouge, qui va d’une relation à une autre. Dans le cas de la rencontre avec un homme sérieux, c’est la rencontre avec un homme qui voyage, qui apprend, qui s’instruit. Il appartient à chacun de faire fonctionner ses cellules grises pour savoir de quel voyageur on parle. Inutile de sombre dans la paranoïa, le voyage est enrichissant, il est le signe d’une grande intelligence, c’est presque toujours positif sauf dans le cas de la personne qui n’est pas stable et donc en laquelle on ne peut avoir confiance. Là, il faut bien faire la part des choses.

57/ Xùn est l’image de la douceur et aussi de la jeune fille. La chose est belle et n’évolue pas dans la précipitation.

58/ Duì symbolise ce qui est grand et statique. On peut en tirer des ressources, ce qui nous permet de survivre et cela rassure car l’immuable représente la sécurité. C’est le fait de travailler dans un secteur sûr, de prendre sa retraite, de vivre auprès de quelque-chose qui ne s’effondrera jamais.

59/ Huàn. Personne qui à des difficultés à se concentrer. Au lieu de travailler sur un projet précis avec des objectifs précis, non, elle se disperse, va dans tous les sens et de termine rien. Attention, il faut travailler avec un minimum de méthode et de discipline sinon c’est l’échec quasi-assuré.

60/ Tsié est une nouvelle mitigée. Bonne pour certains, mauvaise pour d’autre. Le sujet sera limité dans ses mouvements. Il ne pourra pas agir a sa guise. C’est pour cela que cela peut-être une bonne nouvelle parfois car un homme violent qui serait limité dans sa liberté aura moins de chances de faire le mal. Par contre un homme de bien qui aurait les mains liées ne sera pas en mesure de venir en aide aux autres. La limite est la signification de ce signe.

61/ Zhōng fú. Le sujet sait qu’au fond de lui il a raison. Cet hexagramme fait surface quand on la voix qui nous parle au fond de nous, nous dit la vérité.

62/ Xiǎo guò montre qu’il faut commencer petit. On ne peut pas être grand tout de suite, ce n’est pas possible. Le petit est un début à tout, il est le passage nécessaire. Il ne faut donc pas le rejeter ou le voir comme un handicap, car il fait partie de la vie.

63/ Jì jì représente ce qui se passe une fois la tâche accomplie. Par définition cet hexagramme annonce l’accomplissement d’un travail ou d’un but.

64/ wèi jì nous dit qu’il reste du chemin à parcourir avant l’accomplissement.